Informations sur le tabagisme

Modes de consommations non-autorisés

Shiazo

Le shiazo est un moyen d’utiliser la shisha sans consommer du tabac. Comme pour la cigarette électronique, une vapeur aromatisée est produite. Pour le shiazo, ces émanations proviennent de pierres poreuses mélangées à de la mélasse et à un arôme parfumé. Elles sont chauffées sur le charbon ardent de la shisha, ce qui produit une vapeur très dense.

Alors le shiazo est-il inoffensif ? Rien ne permet de l’affirmer car on ne dispose pas de tests de toxicité.

Et attention : se servir du même embout entre amis est certes sympathiques, mais cela favorise la transmission de maladies comme l’hèrpes, l’hépatite virale ou la tuberculose.

A l’heure actuelle, le shiazo n’est pas autorisé de vente sur le marché au Luxembourg.

Produits heat-not-burn

Les produits heat-not-burn ressemblent visuellement à des cigarettes électroniques. Or, contrairement à ces dernières, les produits heat-not-burn contiennent du tabac. Le tabac est chauffé à une température inférieure à celle qui est atteinte pour la cigarette classique. Le tabac n’est pas brûlé mais uniquement chauffé, d’où le nom heat-not-burn.

Il n’y a pas de preuves que ces produits présentent moins de risques pour la santé que les cigarettes classiques.

A l’heure actuelle, ces produits ne sont pas autorisés de vente sur le marché au Luxembourg.

Cannabis (marihuana, haschich)

La consommation de cannabis est interdite au Luxembourg.

Le principe actif du cannabis est le THC ou tétrahydrocannabinol. Il entraîne une libération de dopamine dans le cerveau, ce qui explique ses nombreux effets psychiques. L’effet de la consommation de cannabis peut aller de l’euphorie à la somnolence.

La plupart du temps, le cannabis est mélangé au tabac. La consommation régulière de cannabis représente non seulement les mêmes risques que celle du tabac (puisqu’il y est melangé) mais aussi des risques d’ordre psychique.

A court terme, la consommation peut mener à un malaise intense, le « bad trip » . A long terme, fumer du cannabis peut mener à des pathologies respiratoires et cardio-vasculaires, ainsi qu’à des troubles de la fertilité. Aussi des troubles de la mémoire et des fonctions exécutives peuvent apparaître. La consommation de cannabis peut aussi aggraver certains troubles comme l’anxiété ou la dépression. Dans les pires des cas, certaines personnes prédisposées peuvent même faire des crises de schizophrénie.

A l’heure actuelle, le cannabis n’est pas autorisé de vente sur le marché au Luxembourg.

POUR VOUS, AVEC VOUS, GRÂCE À VOUS.

 

Protection des données  |  Conditions d’utilisation  |  Fondation Cancer |  Relais pour la Vie

 ⓒ Tous droits réservés Fondation Cancer 2018